Actionnariat populaire

Nos entreprises, toutes nos entreprises, manquent de fonds propres pour assurer leur développement, national et international, et les actionnaires de nos fleurons sont devenus, au cours du temps, de plus en plus internationaux, ce qui accroît, au cours du temps, leur fragilité en cas de cycles économiques difficiles. Il faut donc faire venir et revenir l’épargne vers le secteur productif. Notre épargne nationale est forte. Elle est de 2.000 milliards sur la seule assurance vie ! Il est donc nécessaire d’orienter cette épargne vers le secteur productif par une politique fiscale ad hoc.

1 commentaire sur “Actionnariat populaire

  1. Ce dossier est extrêmement important et la solution concrète doit être soigneusement étudiée, pour éviter d’éventuels effets pervers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *