Code de la nationalité

Etre français, cela s’hérite ou se mérite.
Par exception, quelqu’un né en France de parents étrangers peut demander à 18 ans la nationalité française.
Quelque soit le comportement d’une personne, elle conserve la nationalité française : quelques soient les circonstances, la France ne renie aucun de ses enfants.
L’état civil français accepte d’associer plusieurs prénoms à une même personne : au moins un prénom devra appartenir à la tradition française.
La nationalité française est exclusive de toute autre nationalité. En conséquence ne peut être naturalisée qu’une personne qui abandonne sa nationalité d’origine et un français qui acquiert une autre nationalité est immédiatement exclus de la communauté nationale : on considère qu’il abandonne sa nationalité française.

2 réactions sur “Code de la nationalité

  1. Les grincheux feront valoir que ce n’est pas parce que nous n’avons qu’une mère biologique que nous ne pouvons pas avoir plusieurs mères Patries…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *