Favoriser la proximité

Le mondialisme débridé a montré bon nombre de lacunes.

Il ne faut évidemment pas condamner les échanges internationaux, qui existent depuis l’antiquité, mais s’interroger sur le rôle et la nécessité de bon nombre d’entre eux. Il faut pouvoir rester maître chez soi.

1/- Tout produit ou bien considéré comme stratégique devra disposer de plusieurs sources d’approvisionnement, dont la moitié d’entre elles sera localisée en France.

2/- Les primeurs ou les produits frais, lorsqu’ils ne sont pas cultivés ou produits en France ou dans des pays limitrophes, feront l’objet hors saison de droits de douane élevés.

3/- Pour les marchés publics, les offres des fournisseurs nationaux, voire locaux, seront affectées d’un coefficient de 0,8.

1 commentaire sur “Favoriser la proximité

  1. Il faut absolument éviter que l’application de cette préconisation soit administrativement compliquée. Jouer à fond la délégation au plus près du terrain est une nécessité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *